LE TOUR DE LA CORREZE 1957 - 30ème EDITION

DUPRE s'impose dans ce 30ème Tour de la Corrèze

Les documents de cette époque ne font état que de la présentation de ce Tour de la Corrèze. Nous cherchons actuellement les commentaires de cette épreuve et nous les diffuserons dans nos pochaines pages. Néanmoins, la présentation du Tour de la Corrèze dans le quotidien "La Dépêche du Midi" le 30 mai 1957 reste très intéressente.

Les équipes engagées :

Equipe MERCIER, équipe LOUIS-BOBET, équipe ROCHET, équipe HELYETT, équipe GEMINIANI, équipe ROYAL-FABRIC, équipe MILITAIRE et les individuels.

Louis Bergaud peut rééditer son succés dans le Tour de la Corrèze où Dotto, Lauredi, Desbat, Rivière et Gouget auront leur mot à dire.

C'est aujourd'hui 30 mai, que le VCT fera disputer le 30ème Tour de la Corrèze. Cette épreuve, qui est sans nul doute la plus importante et aussi la plus dure de notre région, attire chaque année de treès grands champions du cyclisme français. Pour sa 30ème édition, elle n'a pas failli à cette tradition et a réuni un lot relevé parmi les meilleurs coureurs français et même italiens. Cette épreuve est l'oeuvre du VCT tout entier, mais animée par le président Toubard, bien secondé par M. Beales, Perrin, Verdier, Broydé, Pers, Jauzac, Camps. Elle connait cette année un regain d'animation et de participation, ce qui, nous n'en doutons pas, doit nous valoir un très grand succés, tant sportif que populaire.

Pour en arriver à ce point et pour que ce 30ème Tour soit des plus réussis, tous ces dévoués pionniers du cyclisme n'ont ménagé ni leur temps, ni leur peine. La 30ème édition, avec ses 400.000 francs de prix, dont 100.000 au vainqueur, est mieux dotée que les précédentes, ce qui explique déjà l'intérêt que les coureurs y ont porté cette année et qui nous vaut une belle liste d'engagés.


D'autre part, le VCT, toujours à la recherche de nouveaux moyens pour rendre son épreuve plus spectaculaire, a supprimé cette année la fameuse côte des Jordes qui a servi tant de fois de juge avant l'arrivée.

Le parcours de cette édition empruntera les belles et pittoresques routes corrèziennes pendant 235 kilomètres :TULLE, SEILHAC, CHAMBOULIVE, LE LONZAC, EYBURIE, UZERCHE, DONZENAC, BRIVE, AUBAZINE, TULLE, STE FORTUNADE, BEAULIEU, BRIVEZAC, ARGENTAT, SERVIERES, ST MARTIN-LA-MEANNE, LA ROCHE, LES JORDES, LAGUENNE, TULLE soient 235 kilomètres.

De nombreux engagés de marque :

Un amalgame de plus de 50 coureurs, jeunes ou anciens, nationaux, étrangers ou régionaux, obscurs ou espoirs , de tous les coins de notre belle France, ont été intéressés par cette épreuve et seront ainsi présents au départ pour défendre leurs chances.

Comme toujours dans toutes les épreuves, il faut, avant de trouver un favori, opérer une séléction parmi des coureurs de classe. Après le jeu des tris, il nous reste encore Dotto, Lauredi, Rohrbach, Bertolo, Louis Bergaud, Desbat, Gouget, Sabbadini, Pardoen, Siguenza, Guitard, Darnauguilhem, Roger Rivière, qui peuvent tous prétendre à la victoire. Mais c'est Louis Bergaud qui reste le favori numéro 1.

En fait c'est DUPRE, de l'équipe ROYAL-FABRIC, qui gagnera ce Tour de la Corrèze, déjouant ainsi tous les pronostics.

Quelques photos...


Départ à Tulle